partager

Le projet ADA propose un registre distribué (Hyper Ledger Fabric), c’est à dire un blockchain autorisé, dans l’agriculture suisse.

L’approche et ses applications ont été présentées au workshop « Blockchain dans l’agriculture » organisé par l’OFAG le 13 mars 2019 à Berne.